mardi 9 décembre 2008

Je suis cinglée

J'entends le vide qui se remplit,
Le silence qui fait du bruit,
Laissant couler les dernières larmes de pluie,
Je découvre la vie, et m’épanouis.

Tout est paisible, le monde se détend,
Me suis-je trompée de printemps ?
Je souris au soleil d'hiver, qui est froid comme mon cœur
Faut que tu viennes expulser cette peur !!

Tel un exercice anti stress,
J'ai envie de crier que tu deviens ma faiblesse.
Je suis un peu angoissée par cette idée, je le dirais pas
Oh que non, tu ne le sauras pas..

J'aime cette balade sur le même chemin que le tien,
Qu'il soit long ou court et peu importe ce que va nous apporter demain,
Aujourd'hui ce que j'aime c'est te tenir la main, pouvoir t'embrasser sans fin.
Je vais te rendre fou, j'y mettrais les moyens..!

2 commentaires:

  1. Que de folles déclarations ici !!! Une folie douce qui fait plaisir à lire... j'attends de voir la réponse du dis monsieur ;-)

    RépondreSupprimer